Google
Remise en Navarre d'un appareil photo trouvé en Aragon

Il faut rendre à Cesar

Internet permettrait-il de renverser les montagnes ? En tout cas, il a permis de retrouver les propriétaires d’un appareil photo égaré sur les pentes du pic de La Munia dans les Pyrénées espagnoles.

Il était une fois deux randonneurs dont votre serviteur qui gravirent, en cette fin d’été, les pentes menant aux lacs de la Munia. En cheminant, ils trouvèrent, abandonné sur l’herbe, un appareil photo encore revêtu de sa housse. Son aspect boueux laissait présager que l’appareil en question avait passé un certain temps dans cette combe, peut-être même toute une saison.

De retour dans leur village, ils se dirent que ce serait sympa de retrouver le propriétaire de l’appareil. Le seul moyen pour ce faire était d’extraire les photos, si toutefois la carte mémoire n’était pas détériorée. L’appareil, hors d’usage, ainsi que la housse avaient peut-être du servir de protection.

Le magasin de photos Dallas de Saint-Lary nous aida dans cette tâche. Les clichés étaient bien intacts indiquant même que la perte de l’appareil remontait à mai 2009 lors d’une randonnée d’un groupe dans la neige vers le pic de la Munia.

Toutes les vues nous indiquaient qu’il s’agissait d’espagnols mais comment les retrouver ? Un indice laissait présager que certaines scènes avaient été prises au pays basque. L’idée vint de diffuser quelques images parmi les plus significatives sur la liste de discussion Pyrénées en floutant les visages.

Beñat, un des listiers un peu Sherlock , prendra une part très active dans la recherche en rediffusant ces images sur le très animé forum de montagne Mendiak où pas mal de gens reconnurent la ville de Leitza en Navarre.

Alors qu’on s’apprêtait à envoyer un message à la mairie, alerté par des amis, Xabi, le propriétaire se manifesta, ravi de pouvoir retrouver ses clichés et souvenirs.

Il ne restait plus qu’à adresser les photos à Beñat, résidant en Iparralde (Pays basque nord) et qui se proposait de les remettre à son propriétaire en Navarre.

Ce fût chose faite le 27 novembre 2010.

La passation a eu lieu dans la montagne navarraise à Ezkas (maison du garde)  entre un ami de Xabi (Auñamendi) par ailleurs forero (webmaster) du site mendiak.net et Beñat, président de l’association Auñamendi de Bidarrai-Bayonne, en bleu de chauffe  sur la photo.

Remise en Navarre d'un appareil photo trouvé en Aragon

Il faut rendre à Cesar

Voilà comment Internet aura permis, grâce à l’aide de tous, de relier les hommes et de rendre service. Une leçon à retenir quant à la e-solidarité montagnarde et transnationale.

Non, ce n’est pas un oxymore ! 🙂

Philippe Villette

Crónicas de una cámara hallada. (traduccion de Jeanne Dubois)

Erase una vez dos senderistas franceses que subieron a finales de verano por un vertiente de la Munia.
Caminando encrontaron abandonada sobre la hierba una cámara de fotos en su funda.
El aspecto usado de la funda daba a pensar que dicha cámara había permanecido cierto tiempo en aquel valle, tal vez toda una temporada.
De vuelta al pueblo los dos senderistas pensaron que sería bueno localizar al propietario.
El único medio para lograr tal objetivo era visualizar las fotografías en caso de no haberse deteriorado la tarjeta memoria.
Parecía ser que la funda había protegido correctamente el aparato.
La tienda especializada en fotos Dallas de Saint Lary colaboró en el intento.
Y aparecieron las fotos intactas! Hasta venía la fecha que indicaba cuando fueron sacadas!
Mayo de 2009. En ellas se veía a un grupo ascendiendo a la cumbre de la Munia.
Todas las fotos daban a pensar que se trataba de un grupo de españoles, algunas fotos parecían haber sido sacadas en el País Vasco.
Pero ¿ Cómo dar con ellos ?
Entonces surgió la idea de poner en la Web unas fotos “ borrosas “.
Uno de la lista, un Sherlock Holmes vasco tomara parte activa en la investigación poniendo en el Foro Mendiak, muy concurrido, dichas fotos.
Muchos reconocieron la ciudad de Leitza en Navarra.
Cuando ya se proponía tomar contacto con el ayuntamiento, avisado por unos amigos el propietario de la cámara, Xabier dio señales de vida, feliz de recuperar la cámara, las fotos y los recuerdos.
Ya sólo quedaba enviarle por correo electrónico y postal sus pertenencias.
Así es como la Web permitió con la ayuda de muchos servir a uno.
Un buen ejemplo de la “e-solidaridad “ de la montaña.
No se trata de un oxímoro!

Maynat de Moulor

Une réponse to “Chronique d’un objet trouvé (billet transnational)”

  1. admin dit :

    Una camera hallada junto al Monte Perdido 🙂

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha