Google

Les 4 voisins aurois (Grézian, Bazus-Aure, Cadéac et Ancizan) se partagent les beautés de ce ciel en indivision …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

sentier du lac d'Arou - hourquette d'ancizan

Sentier du lac d’Arou

Petite échappée dans la vallée du Moudang avant les prochaines grandes transhumances des touristes :-)
L’excursion, très connue, garde toujours un grand charme surtout lorsque les rhododendrons sont en fleurs.
Avant d’arriver aux granges, vous remarquerez l’imposante coulée de neige (et boue) où le passage était fait depuis peu.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Rhododendrons ferrugineux en vallée du Moudang - Pyrénées

Cherish by Pat Metheny on Grooveshark

Montée vers le port de Plan à partir de l’hospice du Rioumajou le 7 juin 2014 pour aller à la rencontre des membres de l’association La Bolsa de Bielsa qui étaient partis de la vallée de Chistau

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Rhododendrons ferrugineux en vallée de Rioumajou - Hautes-Pyrénées

Rhododendrons ferrugineux en vallée de Rioumajou

Entre Blondes d’Aquitaine, Tarasconnaises et Auroises, entre vallée de Saux, de la Gela et Rioumajou, quelques photos de différentes transhumances dont certaines ont été présentées à la 5ème Fête du Livre Pyrénéen d’Aure et du Sobrarbe à Saint-Lary du 6 au 8 juin 2014.

Actionnez le son et cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama et rêver un brin …

transhumance, blondes d'Aquitaine

Les blondes à La Gela

 

Arnaud Duplan – berger en vallée d’Aure

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

TRANSHUMANCE, TERRE DE PASSAGE

Transhumance, du latin trans (de l’autre côté) et humus (la terre, le pays)

 Pratique ancestrale, la transhumance est souvent vue par des yeux extérieurs comme un événement folklorique. Si elle présente aujourd’hui un intérêt touristique permettant d’animer les vallées, sa justification est avant tout économique (modèle d’élevage extensif) : conduire les bêtes en estives permet, pour les éleveurs, de libérer les prés du bas de vallée et de pouvoir récolter le foin en été, ce qui permettra de nourrir les bêtes l’hiver.

Passer l’été en estive présente également un grand intérêt en terme d’environnement et de biodiversité. En effet, par leur pâture, les animaux entretiennent les paysages et empêchent qu’ils ne se referment. Par ailleurs, lors de leurs déplacements, ces derniers propagent graines et spores entretenant ainsi la biodiversité.

 Ces passages d’animaux s’échelonnent, suivant les conditions météo et l’enneigement sur les cimes, de la mi-mai à la mi-octobre. Traditionnellement les brebis ouvrent la marche, suivies par les vaches quelques temps plus tard. Pour ce faire, les ovins et bovins encadrés par les éleveurs, bergers et leurs amis, empruntent les routes départementales et les sentiers. Ceci donne parfois des scènes épiques qui font le bonheur du photographe.

Les transhumances estivales et hivernales qui sont présentées dans cette exposition sont celles réalisées ces dernières années par les éleveurs suivants : Justal de Guchan (Blondes d’Aquitaine), Moreilhon de Guchan et Bergua de Bazus-Aure (Tarasconnaises), Cascarra de Vielle-Aure (Auroises).

Point besoin d’aller très loin pour avoir de belles vues sur la vallée d’Aure. La piste forestière qui part de Lançon pour joindre les abords de Peyre Blanque propose de belles ouvertures. Et quand la lumière participe, ça donne ça …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Au dessus de Goaux en vallée d'Aure Pyrénées

Col de la Croix-Morand by Jean-Louis Murat on Grooveshark

Comme chaque année, c’est sur le rio Cinca entre le pont de Laspuña et Ainsa, la capitale de la comarca du Sobrarbe (Aragon) que s’est déroulée la traditionnelle descente des « Nabateros del Sobrarbe ». Autrefois, ce moyen de transport servait à véhiculer les grumes de bois jusqu’à l’Ebre et la Méditerranée. L’activité économique a disparu dans les années 50 mais une association entretient la mémoire de cette activité.
Le 18 mai 2014, après un copieux almuerzo (casse-croute) et animation musicale par le groupe Ixera, les nombreux spectateurs ont pu assister au départ des 3 radeaux et de leurs équipages depuis le pont de Laspuña. Seules deux embarcations ont atteint Ainsa, distante d’environ 11 km.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Les radeaux descendent le rio Cinca en Sobrarbe (Aragon Espagne)

Les femmes à la barre !

 

Une descente qui a bien failli échouer …

Quelle chance cette ouverture de la route jusqu’au lac d’Orédon ! Elle permet d’accéder à pied jusqu’au lac d’Aumar et de parcourir en raquettes Estibère procurant des vues splendides sur la réserve du Néouvielle. Encadrés par un accompagnateur en montagne de qualité, nous auront été les seuls visiteurs de la journée à arpenter ce décor paradisiaque. Lac de l’ours, lac de l’île, lac supérieur d’Estibère auront vu notre passage comme ces quelques isards sous le col d’Aumar.  Comme vous pourrez le constater, nos amies les vaches vont devoir attendre un peu avant d’aller pâturer sur les estives.
Décidément, les vieilles neiges ravissent toujours autant les yeux épris de beauté.

Album dédié à Velyne qui aimait tant ces lieux …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

lac d'Aumar en réserve du Néouvielle

Quand le lac d’Aumar* se prend pour une mer bordée de plages immaculées

 

*Etymologiquement, l’assertion se vérifie puisqu’en Gascon, Aumar viendrait de « oo mar », le lac mer …

Depuis Baldain (La Fortunada – Sobrarbe), belle balade le 11 mai 2014 jusqu’au « Chorro de Fornos », résurgence en terrain karstique dans la garganta du río Irués.

Cliquez sur l’image pour déclencher le (court) diaporama

Rio Irués dans le Sobrarbe

Turquoise du rio Irués

 

Quelques vues prises de la cascade du Pountil (vers Esparros) et des berges de l’Arros dans les Baronnies (65) le 10 mai 2014

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

cascade du Pountil - Esparros dans les Baronnies - Hautes-Pyrénées

Détail de la cascade du Pountil

Voir aussi cette plongée en (petite) Amazonie

 

Belle lumière à l’arrivée du chemin menant d’Aulon aux granges de Lurgues.

Granges de Lurgues à Aulon Hautes-Pyrénées

 

Belle balade au dessus de San Vicente, petit village du Sobrarbe au nord d’Ainsa. Le coin, peu fréquenté, offre un panorama très étendu qui va du Taillon au Cotiella. Le bâti ancien est également très beau avec ces quelques toits de lauzes encore conservés et ces magnifiques terrasses bordées d’oliviers. Dépaysant …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Muro dans le Sobrarbe

Le village inhabité de Muro de los Bellos

Quelques vues prises entre le col d’Azet et le Pla de la Seube avec un temps bouché mais qui offrait, de temps en temps, quelques échappées. Ce parcours, à cheval entre Aure et Louron, permet de rester sur la crête et de déambuler dans des landes qui font parfois penser à celles d’Ecosse. Vers la Seube (selva : forêt), le paysage se referme peu à peu du fait d’un pâturage en recul …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

chemin sur les crêtes d'Azet à cheval en Aure et Louron

« Al andar se hace camino
y al volver la vista atrás
se ve la senda que nunca
se ha de volver a pisar. »

 Antonio Machado

Pratiquer la marche nordique en plein sud, il faut le faire …

Cet itinéraire (PR) Vignec – Granges de Lias – Soulan par la grande boucle puis retour Vignec vous permettra de donner du bâton tout en jouissant de quelques points de vues privilégiés …

 

Cliquez sur le patou pour déclencher le diaporama

Patou des Pyrénées à Soulan

Ne vous y fiez pas : la patou(e) ne dort que d’un oeil …

Alors que le ciel était couvert en Aure, un grand bleu régnait sur le Sobrarbe. L’occasion de refaire une balade bien classique mais toujours aussi belle : le cañon d’Añisclo (très fréquenté en ces fêtes pascales) et le retour par Vio et Buerba.

Cañon de Anisclo encadré par le Mondoto, la Punta de las Olas et La Suca

Divine échancrure sur le Cañon de Anisclo encadré par le Mondoto, la Punta de las Olas et La Suca

Il a neigé des fleurs sur la vallée, des flocons de merisiers. Les mêmes qui, à l’automne, donnent des orangés du plus bel effet …
Aubépines, pommiers et poiriers ne s’en laissent pas conter et viennent rajouter leurs composition au tableau où les blancs dominent encore en arrière-plan.
Ainsi va la vallée, en toutes saisons, si bien habillée …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama
Click the pic to launch the slide show

merisiers en fleurs sur fond de pic d'Aret et de Tramezaygues

Sur cette carte de l’état-major (1820 – 1866) éditée par l’IGN, outre l’orthographe différente des villages (Bourips, Cadeillan, Paillac …), vous remarquerez que la route entre Guchen et Vielle (Aure), dite « route d’Auch », restait sur la rive gauche de la neste.

Ce petit village de la vallée d’Aure dans les Pyrénées a été entièrement repeint en blanc ce matin … Attention, peinture fraîche !

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

passerelle sur la neste d'Aure dans les Pyrénées

 




Retrouvez Guchan sur Open Street Map !

Lever de soleil en vallée d’Aure, dans les Pyrénées, à proximité de la station de ski de Saint-Lary Soulan dans les Hautes-Pyrénées.

Soleil d’Aure from Philippe Villette on Vimeo.

Bande-annonce d’un tournage qui a flirté avec les cieux sous les yeux des drones, témoins respectueux de la beauté des lieux …

Cap Sud Ouest à la Breche de Roland from Eric Perrin on Vimeo.
Musique : Madeleine Peyroux – « This is Heaven to me » (For me, too)

Ce reportage « Un hiver à Gavarnie » sera (re)diffusé le samedi 15 février 2014 dans Cap Sud Ouest à 16h20 sur France 3

 

 

 

Un oiseau de feu s’est posé hier soir sur la vallée. Ayant subi de violentes intempéries lors de son périple migrateur, il avait les ailes toutes mouillées et ressentait le besoin de se sécher. Il a donc jeté son dévolu sur la plus accueillante des vallées, la vallée d’Aure qui venait juste d’en finir avec le porc …:-)
Après s’être reposé, il a repris son envol pour enflammer l’imaginaire d’autres éberlués …

 

Cliquez l’image pour voir le cadre où il s’est posé

Un oiseau s'est posé au couchant sur la vallée d'Aure dans les Pyrénées

Ses ailes de géant l’empêchent de sombrer …

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha