Google

Invités par un sympathique Vendéen, nous avons pu séjourner dans la grange de Coumely 85 qui offre de belles vues vers la Brèche de Roland et le plateau de Saugué. Le lieu nous a servi de camp de base pour pousser jusqu’à Estaubé avec une petite visite circulaire de Gavarnie à la fin du séjour …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

pêcheur au lac des Gloriettes - Estaubé Pyrénées

Pêche aux Gloriettes

C’est la période idéale pour monter au Moudang. Sur le chemin, vous rencontrerez les délicates Ramondia et les voraces grassettes guettant, dans les milieux humides, le moustique distrait. Sorti de la forêt, dominant les restes souillés des avalanches de l’hiver, vous pénétrez sur le plateau. Là se blotissent les belles granges sous le regard noir du pic de Lauas. De beaux massifs de rhododendrons auxquels se mêlent les ancolies, encadrent fièrement les divagations ferrugineuses baignées de lumières. La vie jaillit de toutes parts, saluée par le sifflement strident des marmottes. Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir, comme un cadeau du ciel, un résident remarquable des lieux, le gypaète barbu, qui vous accompagnera, peut-être, un bout de chemin.
La nature se donne, sachez la prendre avec respect …

Ce billet est dédié à Pierre Duffour, également remarquable résident des lieux …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

rhododendrons ferrugineux en vallée du Moudang

Contrairement à ce que la photo laisse supposer, la montée de Tella au portillo (col) éponyme permet de voir, à cette époque, une multitude de fleurs. On n’y était un peu trop tôt pour contempler les « erizónes » et les lis et iris en fleurs mais nous avons pu en admirer bien d’autres : saxifrages, hélianthèmes, saponaires, myosotis, erinus, asters, anémones, silène …

Cliquez sur l’image pour vous promener dans « le jardin de lumière »

portillo de Tella sobrarbe aragon

Belle meringue de cumulus sur le portillo de Tella

Toujours aussi belle, la vallée de la Gela. Alors que l’hiver est toujours locataire de ses hauteurs, le printemps est bien installé à ses pieds. Avant que les vaches ne montent pour leur séjour estival, voici une escapade qui vous permettra de constater le caractère photogénique de la dame.

Quand on pense que les installations d’une station de ski auraient pu traverser cette belle vallée qui permet de joindre Barroude, emprise du Parc national des Pyrénées et Patrimoine mondial de l’Unesco (Pyrénées Mont Perdu) …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

vallée de la Gela qui permet d'accèder à Barroude - Pyrénées

Plateau fleuri  de Ribère – Vallée de la Gela

Superbe lumière et neiges éphémères au menu de ce petit déjeuner printanier …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

aret et Tramezaygues dans les Pyrénées

Que ce soit les nuages où les parapentes, ces objets volants identifiés s’en sont donnés à coeur joie en cette belle journée. Il n’y avait que les brebis à s’en moquer et à préférer fréquenter la buvette ….

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

parapente en vallée du Louron Pyrénées

Entre Espingo et Hourgade, mon coeur balance …

Bien moins connu que ses voisins Estaubé, Troumouse ou Gavarnie, cet amphithéâtre n’en est pas moins magnifique.
Le vent impétueux caressant la cime des pins et le bruit de l’eau omniprésent composent une symphonie en accord avec le cadre grandiose.
La période est idéale pour découvrir nombre de fleurs …
Au fond du cirque, en remontant vers le Nord, l’accès vers le port de Barrosa est encore parsemé de névés et donc déconseillé, compte-tenu des déclivités importantes.
Pour tout savoir sur le cirque de Barrosa : http://cirquedebarrosa.free.fr/

Merci à Simone Fréchou pour l’identification de certaines des fleurs

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

barrosa cirque sobrarbe pyrénées

Le cirque de Barrosa dominé par le Robiñera et la Munia

Montée aux lacs de Bastan depuis Artigusse et l’Oule. Les raquettes étaient nécessaires à partir de la cabane de Bastan. Paysages splendides avec le printemps qui grignotte les restes de l’hiver…
Nous en avons profité pour voir l’état du refuge suite à la déflagration provoquée par le poêle, cet hiver. Pas de dégâts apparents. Interdiction cependant d’utiliser le poêle. L’ASPTT Toulouse nous informe que le refuge du Bastan devrait réouvrir le 14 juillet 2015, après les travaux de remise en état du toit.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

lac inférieur de Bastan Hautes-Pyrénées

La symphonie des verts joue un air de printemps dans ce coin charmant. Il émane de ce lieu une sérénité renforcée par la présence d’hêtres remarquables et de prairies accueillantes. Même si, la nuit, il doit bien se produire ici quelques sabbats de sorcières …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

castillac en vallée d'Aure

Même si la luminosité n’était pas toujours au rendez-vous, ces paysages vert tendre piqués de blanc qui s’offrent au regard des cimes encore enneigées, sont du plus bel effet …
Que ce soit en automne ou au printemps, les merisiers donnent une touche très esthétique à la vallée. Les valléens et les vacanciers, bien avisés, pourront en profiter …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

villages de la vallée d'Aure au printemps Pyrénées

 

En sobrarbe, un site moins fréquenté que celui de Pineta ou d’Añisclo et qui, pourtant, dispose de superbes attraits est la vallée de Gistain (Chistau en Aragonais). Empruntant, à partir de Salinas, une route assez spectaculaire surplombant les gorges impressionnantes de la Cinqueta, l’itinéraire vous conduit vers des villages égrenés sur les flancs de la montagne qui ont pour nom Saravillo, Plan, San Juan de Plan, Gistain …
Ensuite, une piste en bon état conduit au merveilleux site de granges de Viados au pied du massif des Posets, encore couvert de neige. Les bâtiments, à l’architecture traditionnelle et aux toits couverts de lauzes sont, au sortir de l’hiver, dans un état impeccable. Le bâti rappelle l’architecture de nos granges foraines.
A noter que la vallée est également accessible à pied, en été depuis le port de la Pez (vallée du Louron) ou le port de Plan et d’Ourdissetou qui communiquent avec le Rioumajou.
Un lieu « encantado » (enchanteur), vraiment …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

grange de viados face au massif des Posets

Grange de Viados face au massif des Posets

 Localisez le site sur Open Street Map

A moins d’une heure, en voiture, de la frontière française, ce we, promenade en Sierra de Guara depuis Sarsa de Surta jusqu’au Tozal Blanco en passant par la Peña Surta surplombant le cañon de Balces. Puis Peña Montañesa, Samitier, défilé d’Entremon, Ligüerre de Cinca … rien que des beautés …
Etonnant contraste entre la chaine encore blanchie et les flancs de la Sierra encore chauds …

Merci à Paquito de nous avoir fait découvrir ces lieux enchanteurs, à Marie-Josée et Cristina pour l’organisation et son labeur et aux participants pour leur bonne humeur :-)

 

Pour vous balader dans la Sierra, cliquez sur l’image

sierra de Guara et Pyrénées

Aussi séduisante au lever qu’au coucher, qu’elle soit nue ou habillée, la belle est toujours prête à nous réserver ses plus jolis effets …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

pla d'adet saint-Lary Soulan Pyrénées

Le Pla c’est beau, docteur …

A l’approche du printemps, la fonte des neiges et de la glace est toujours l’occasion de découvrir, le long des cours d’eau et rigoles descendant des montagnes, des sculptures éphémères. Notre imaginaire leur donne une existence qui ne dure que le temps de nos pensées. Elles sont condamnées à disparaitre, torturées par l’action de l’eau et du soleil.
A l’heure qu’il est, destin fut neste, elles ne sont plus de ce monde, retournées dans l’anonymat du courant. Elles gardent cependant en mémoire leur fulgurante beauté fixée par un amateur qui se veut  éclairé …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

sculpture de glace

 

Le temps peut changer très rapidement en montagne, c’est ce qui fait son danger mais aussi son charme. Un exemple sur les hauts de Camparan où parti avec un ciel azuré, en quelques minutes, les couleurs se sont estompées. Je croyais distinguer les premiers éclats du printemps et je me retrouve soudain plongé dans les profondeurs de l’hiver. La montagne s’est tue d’un coup et je n’en suis pas encore revenu, sais-tu ?

Cliquez sur l’image pour faire défiler le temps

granges Camparan vallée d'Aure Pyrénées

Cause this is heaven to me …

Déambulation dominicale dans les rues de Guchan, petit village de la vallée d’Aure où je réside. Il fallait faire fissa pour saisir les paysages tourmentés par le vent avant le passage de la lame civilisatrice …
Le zef a eu également le mérite de souligner quelques détails architecturaux dans le bâti local.

Mais voyez plutôt ….

église et village de Guchan vallée d'Aure Pyrénées

Saint-Marcel veille sur le village

A travers les rues de ce petit village des Pyrénées envahi par les flocons, suivons le berger qui presse son blanc mouton, de rentrer se chauffer ….
Mais ce dernier a emprunté le chemin des écoliers …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

berger de Guchan dans les Pyrénées

Une petite sortie au dessus des granges de Grascouéou, formidable panorama sur Saint-Lary et la vallée d’Aure, qui plus est, aisément accessible, permet de s’apercevoir que la neige est toujours présente à 1600 m. Cette dernière n’arrive cependant pas à cacher les outrages du temps et le manque d’entretien sur certaines des granges dont les toits se crèvent … Navrant …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

grange de grascoueou au dessus de saint-lary Pyrénées

J’ai l’habitude de voir le soleil se coucher sur l’Aure. Il a bien raison de la choisir tant elle est belle.
Cette-fois-ci, le roi soleil avait sorti le grand jeu et revêtu sa tenue d’apparat ce qui avait empourpré la vallée.

coucher de soleil sur la vallée d'Aure Pyrénées

Coucher sur fond d’Aure

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha