Nov 282015
 

Petite marche nordique en bois de Soula au dessus du Val de Grailhen. De belles échappées vers les cimes de la vallée d’Aure, enneigées. Une atmosphère particulière en forêt avec une saison qui hésite à passer le relais et une blanche, dans tous ses états …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

balade Grailhen vallée d'Aure Pyrénées

Mai 022014
 

Quelques vues prises entre le col d’Azet et le Pla de la Seube avec un temps bouché mais qui offrait, de temps en temps, quelques échappées. Ce parcours, à cheval entre Aure et Louron, permet de rester sur la crête et de déambuler dans des landes qui font parfois penser à celles d’Ecosse. Vers la Seube (selva : forêt), le paysage se referme peu à peu du fait d’un pâturage en recul …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

chemin sur les crêtes d'Azet à cheval en Aure et Louron

« Al andar se hace camino
y al volver la vista atrás
se ve la senda que nunca
se ha de volver a pisar. »

 Antonio Machado

Jan 252013
 

En ce 25 janvier 2013, vaine tentative pour rejoindre les granges du Val de Camparan depuis Guchan. Aucune trace et une neige très profonde, c’est sportif en raquettes. On se fatigue vite avec de la poudreuse à mi-cuisse. J’ai du rebrousser chemin avant la grande échancrure :-).
Je me servirai de mon passage lors d’une prochaine tentative …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Camparan et la vallée d'Aure sous la neige

Pour voir les granges du Val dans leur écrin blanc (2010) : http://www.geo.fr/voyages/vos-voyages-de-reve/pyrenees-balade-dans-la-vallee-d-aure/arbizon

 

Jan 202013
 

La lumière est la grande alliée du photographe amateur. Furtive, elle magnifie les paysages et leur donne parfois une aura, qu’en temps normal, ils n’ont pas. Il faut juste prendre le temps de saisir la caresse prodiguée ou la menace proférée …

Cliquez sur l’image pour déclencher l’afflux de lumière

Nuages sur la vallée d'Aure - Pyrénées

Philippe Villette

Jan 062013
 

Les granges foraines de Grascouéou constituent un belvédère intéressant sur la vallée d’Aure. Le lieu ne nécessite qu’une heure de montée sur une piste depuis le village de Soulan. Ensuite, on peut remonter sur la crête en direction du col de Portet. Magnifiques vues sur l’Arbizon, le Pla d’Adet, les pic s du fond de vallée (Lustou, Sarrouyes, Berdalade, Pic de la Haille, pic de Bern …) ainsi que les sommets du Louron. Belles plongées également vers les villages de la vallée (camparan, Bourisp, Sailhan, Estensan, Azet, Saint-Lary …).

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Granges foraines de Grascouéou au dessus de Saint-Lary Soulan vallée d'Aure Pyrénées

Granges foraines de Grascouéou

Nov 212012
 

L’hiver n’a pas encore tiré à blanc sur la vallée. Il reste encore quelques feux allumés ci-et-là. Derniers rougeoiements d’une nature qui bénéficie de quelques répits avant l’arrivée des grands froids. L’homme, quant à lui, pressé par le temps, fait donner le canon. Artifice qui rappelle combien il est dépendant des éléments. La grande blanche n’a pas fini de lui causer des tourments …

Cliquez sur la photo pour déclencher le diaporama

Chapelle Saint-Pierre dans le Larboust - Haute-Garonne - Pyrénées

Chapelle Saint-Pierre dans le Larboust

 

Avr 192012
 

L’Aure et le Louron ont enfilé leurs vêtements de mi-saison. Si l’hiver tient toujours tête sur les cimes, il lâche prise dans les vallons. Le printemps, bon garçon, lui accorde des réminiscences en dispensant, ci-et là, quelques touches claires sur merisiers et aubépines. Les vallées se donnent en pâture aux brebis qui goûtent avec délices les premières herbes tendres échappées de la gangue blanche. Insensiblement, inexorablement, le vert prend possession des lieux.
Les pic tutélaires, blanchis sous le harnais, regardent, imperturbables, le changement de saison s’opérer à leurs pieds. Il leur ferait presque regretter leur minéralité.

Nov 202011
 

La météo annonce une mer agitée en vallée d’Aure. Nous recommandons la prudence aux plaisanciers qui voudraient appareiller …:-)

« Au soir venu, l’air froid des plaines gasconnes envahit, doucement mais irrépressiblement, la vallée d’Arreau. A un resserrement de cette dernière, les stratocumulus semblent bloqués, mais une partie est quand même entraînée de façon assez turbulente par ce courant d’air dense qui ne concerne que le le plus bas étage de l’atmosphère. Au-dessus, c’est l’inversion, cette couche-frontière soulignée par les nuages, où la température ne baisse plus – ou presque – avec l’altitude, créant un couvercle tenace lors des périodes anticycloniques.

Vers la fin de cette séquence accélérée, la vallée finit par être toute emplie par cette marée dont les nuages ne constituent que l’écume visible. L’air froid atteint le niveau de l’inversion, et les stratus finissent par apparaitre sur place, noyant Arreau sous une couche de grisaille (moitié droite de l’image), alors que la nuit est presque complète.

Séquence obtenue le soir du 17 novembre 2008 à partir de 714 clichés réalisés avec un boîtier numérique Pentax *ist Ds.« 

Une superbe réalisation de Pierre-Paul Feyte dont la galerie Pyrénéenne vous attend ici

Source