Google

Depuis plusieurs années, les pompiers d’Arreau et leur encadrement cherchent un nouvel emplacement sur lequel ériger leur future caserne. L’actuelle est située à l’entrée du village en bordure immédiate de la RD929, route très fréquentée rendant dangereuses les sorties des soldats du feu. Des possibilités existent sur la ZAC de la commune de Cadéac mais la concertation a du mal à aboutir. Revue de détails.

Caserne de pompiers d'Arreau en bordure de la RD 929

Caserne de pompiers d’Arreau en bordure de la RD 929 – Photo © Fabien Pèlegrin

Déjà en 2012, lors de la traditionnelle Sainte-Barbe du centre de secours d’Arreau, le sujet était évoqué. Il ne s’agissait alors que de dévier la route devant la caserne pour l’éloigner.
En effet, pas moins de 6000 véhicules/jour en moyenne annuelle (1) passent sur la RD 929 à cet endroit, rendant les sorties des pompiers très périlleuses car ne disposant pas d’espaces de dégagement suffisants.

Depuis plusieurs années, le projet est donc de délocaliser la caserne car, outre les problèmes de sécurité, celle-ci est trop exigüe tant pour les véhicules de service (2) que pour le personnel.
Rappelons que 26 sapeurs pompiers volontaires (9 femmes et 17 hommes) y prennent actuellement leur fonction dans de mauvaises conditions.
L'équipe du Centre de secours des pompiers d'Arreau en vallée d'Aure - Hautes-Pyrénées

L’équipe du Centre de secours d’Arreau – Photo © Diane Weiszberger https://www.facebook.com/diane.w.photographe/

L’établissement dont le flanc ouest est adossé à la montagne génère de nombreuses infiltrations d’eau. L’humidité ambiante rend, de ce fait, l’établissement insalubre et peu apte à permettre le recrutement de futurs pompiers. Il y a bientôt 2 ans, Michel Pélieu s’exprimait à ce sujet (3).

Un budget a été alloué et des subventions seront accordées pour l’érection du nouveau centre. De ce côté là, aucun problème. Il suffit juste de trouver un endroit approprié. Des solutions ont été recherchées mais il s’avère que, sur Arreau, il n’y a pas de place disponible.

Un terrain optimal entre Aure et Louron

Une emprise de 4000m² est en effet nécessaire pour l’implantation du futur centre afin de permettre le stationnement, la circulation des véhicules et pour disposer d’une capacité d’extension.
Compte tenu de la répartition des interventions en Aure et Louron et du lieu de résidence des agents, la zone idéale se situe le long de la départementale D929, en sortie sud d’Arreau, a proximité du rond point, près du centre de vacances «Chêne et Roc».
Des terrains correspondant aux caractéristiques, appartenant à la commune de Cadéac, ont été identifiés. Ils sont constructibles au titre du document d’urbanisme (carte communale) de ce village.
Le maire, Jean-Louis Anglade, indique cependant que les parcelles en question sont réservées à la création de la ZAC.

Or, il s’avère que la RD929 est classée « Route à Grande Circulation », ce qui implique une servitude d’utilité publique qui fait qu’en dehors des espaces urbanisés, les constructions ne sont pas autorisées dans une bande de 75 mètres de part et d’autre de la chaussée. Cette inconstructibilité ne s’applique cependant pas pour les bâtiments de services publics (comme un centre de secours) ou les infrastructures routières.

La caserne pourrait donc s’établir sur ces parcelles et valoriser ainsi la zone

Le terrain pourrait être racheté, soit par la communauté de communes, soit par les 28 communes du secteur de défense. Ce point avait été abordé lors de la réunion de présentation du projet par le SDIS 65 et la préfecture le mois dernier devant une vingtaine d’élus.

On ne doute pas de la bonne volonté des uns et des autres pour faire aboutir ce projet si important pour la sécurité des valléens, des touristes et des pompiers à leur service.

Pour suivre l’actualité de la caserne, vous pouvez consulter ce groupe ouvert il y a très peu de temps sur Facebook et qui comporte déjà plus de 1500 membres : Une caserne pour nos pompiers d’Arreau.

 

Philippe Villette

 

(1) comptage extrait de l’Open data du Département aux PR 42 (Rebouc) et PR 57 (Guchen) : https://opendata.ha-py.fr/explore/dataset/departementdeshautespyrenees_comptages_routiers/table/?disjunctive.route&disjunctive.annee&sort=route

(2) Le SDIS 65 (Service Départemental d’Incendie et de Secours) élabore, en ce moment, son schéma départemental d’analyse et de couverture des risques (SDACR). De celui-ci découlera le règlement opérationnel du centre de secours d’Arreau qui devra intégrer une densification croissante de l’habitat nécessitant des moyens adaptés pour la protection de la population. 
Le périmètre actuel d’intervention de la caserne couvre, en premier appel, 28 communes et deux stations de ski, un EHPAD, 5 groupes scolaires ou écoles, un collège, un altiport, de nombreuses constructions d’immeubles avec une population qui double en haute saison.

Parmi les moyens en véhicules du centre de secours, pour la plupart récents, on compte :

  • un vlhr (Véhicule Léger Hors Route) : véhicule 4*4 Land Rover Defender court ;
  • un ccfu : camion citerne feux de forêt chassis 4*4 équipé urbain pour tout type de feu équipage à 4 – véhicule dont une partie doit être démontée pour pouvoir le remiser ;
  • un vtul (Véhicule tout usage léger): Renault Kangoo ;
  • un vtuhr (Véhicule Tout Usage Hors-Route) : utilitaire 4*4 ;
  • un vsavhr (Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes): ambulance 4*4 ;
  • une barque rigide 8 place pour risques d’inondation ;
  • un vtp: véhicule transport personnel neuf places.

(3) Michel Pélieu s’exprimait ainsi lors des voeux de la Sainte Barbe à Arreau en janvier 2017 : «Vous êtes mal installés, il faut s’occuper rapidement de cette situation pour trouver un autre espace avec l’accord de l’État, il faut prendre ce dossier à bras-le-corps

La symphonie des verts joue un air de printemps dans ce coin charmant. Il émane de ce lieu une sérénité renforcée par la présence d’hêtres remarquables et de prairies accueillantes. Même si, la nuit, il doit bien se produire ici quelques sabbats de sorcières …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

castillac en vallée d'Aure

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha