Google

Cette année, la Fête de Barroude organisée par le Livre Pyrénéen d’Aure et du Sobrarbe les 24 et 25 août, va revêtir une signification particulière. Cela va faire bientôt un an que le refuge a été détruit par un incendie que l’on suppose être du à la foudre (le contenu des enquêtes n’a pas encore été rendu public).
Cette 4ème édition, outre son volet mémoire consacré au patrimoine minier, sera l’occasion d’évoquer le dossier ainsi que les pistes pour une reconstruction du refuge.

Fete de Barroude - refuge pyrénées

C’est la période idéale pour monter au Moudang. Sur le chemin, vous rencontrerez les délicates Ramondia et les voraces grassettes guettant, dans les milieux humides, le moustique distrait. Sorti de la forêt, dominant les restes souillés des avalanches de l’hiver, vous pénétrez sur le plateau. Là se blotissent les belles granges sous le regard noir du pic de Lauas. De beaux massifs de rhododendrons auxquels se mêlent les ancolies, encadrent fièrement les divagations ferrugineuses baignées de lumières. La vie jaillit de toutes parts, saluée par le sifflement strident des marmottes. Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir, comme un cadeau du ciel, un résident remarquable des lieux, le gypaète barbu, qui vous accompagnera, peut-être, un bout de chemin.
La nature se donne, sachez la prendre avec respect …

Ce billet est dédié à Pierre Duffour, également remarquable résident des lieux …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

rhododendrons ferrugineux en vallée du Moudang

Toujours aussi belle, la vallée de la Gela. Alors que l’hiver est toujours locataire de ses hauteurs, le printemps est bien installé à ses pieds. Avant que les vaches ne montent pour leur séjour estival, voici une escapade qui vous permettra de constater le caractère photogénique de la dame.

Quand on pense que les installations d’une station de ski auraient pu traverser cette belle vallée qui permet de joindre Barroude, emprise du Parc national des Pyrénées et Patrimoine mondial de l’Unesco (Pyrénées Mont Perdu) …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

vallée de la Gela qui permet d'accèder à Barroude - Pyrénées

Plateau fleuri  de Ribère – Vallée de la Gela

Superbe lumière et neiges éphémères au menu de ce petit déjeuner printanier …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

aret et Tramezaygues dans les Pyrénées

Que ce soit les nuages où les parapentes, ces objets volants identifiés s’en sont donnés à coeur joie en cette belle journée. Il n’y avait que les brebis à s’en moquer et à préférer fréquenter la buvette ….

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

parapente en vallée du Louron Pyrénées

Entre Espingo et Hourgade, mon coeur balance …

Montée aux lacs de Bastan depuis Artigusse et l’Oule. Les raquettes étaient nécessaires à partir de la cabane de Bastan. Paysages splendides avec le printemps qui grignotte les restes de l’hiver…
Nous en avons profité pour voir l’état du refuge suite à la déflagration provoquée par le poêle, cet hiver. Pas de dégâts apparents. Interdiction cependant d’utiliser le poêle. L’ASPTT Toulouse nous informe que le refuge du Bastan devrait réouvrir le 14 juillet 2015, après les travaux de remise en état du toit.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

lac inférieur de Bastan Hautes-Pyrénées

La symphonie des verts joue un air de printemps dans ce coin charmant. Il émane de ce lieu une sérénité renforcée par la présence d’hêtres remarquables et de prairies accueillantes. Même si, la nuit, il doit bien se produire ici quelques sabbats de sorcières …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

castillac en vallée d'Aure

Même si la luminosité n’était pas toujours au rendez-vous, ces paysages vert tendre piqués de blanc qui s’offrent au regard des cimes encore enneigées, sont du plus bel effet …
Que ce soit en automne ou au printemps, les merisiers donnent une touche très esthétique à la vallée. Les valléens et les vacanciers, bien avisés, pourront en profiter …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

villages de la vallée d'Aure au printemps Pyrénées

 

Aussi séduisante au lever qu’au coucher, qu’elle soit nue ou habillée, la belle est toujours prête à nous réserver ses plus jolis effets …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

pla d'adet saint-Lary Soulan Pyrénées

Le Pla c’est beau, docteur …

A l’approche du printemps, la fonte des neiges et de la glace est toujours l’occasion de découvrir, le long des cours d’eau et rigoles descendant des montagnes, des sculptures éphémères. Notre imaginaire leur donne une existence qui ne dure que le temps de nos pensées. Elles sont condamnées à disparaitre, torturées par l’action de l’eau et du soleil.
A l’heure qu’il est, destin fut neste, elles ne sont plus de ce monde, retournées dans l’anonymat du courant. Elles gardent cependant en mémoire leur fulgurante beauté fixée par un amateur qui se veut  éclairé …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

sculpture de glace

 

Le temps peut changer très rapidement en montagne, c’est ce qui fait son danger mais aussi son charme. Un exemple sur les hauts de Camparan où parti avec un ciel azuré, en quelques minutes, les couleurs se sont estompées. Je croyais distinguer les premiers éclats du printemps et je me retrouve soudain plongé dans les profondeurs de l’hiver. La montagne s’est tue d’un coup et je n’en suis pas encore revenu, sais-tu ?

Cliquez sur l’image pour faire défiler le temps

granges Camparan vallée d'Aure Pyrénées

Cause this is heaven to me …

Déambulation dominicale dans les rues de Guchan, petit village de la vallée d’Aure où je réside. Il fallait faire fissa pour saisir les paysages tourmentés par le vent avant le passage de la lame civilisatrice …
Le zef a eu également le mérite de souligner quelques détails architecturaux dans le bâti local.

Mais voyez plutôt ….

église et village de Guchan vallée d'Aure Pyrénées

Saint-Marcel veille sur le village

A travers les rues de ce petit village des Pyrénées envahi par les flocons, suivons le berger qui presse son blanc mouton, de rentrer se chauffer ….
Mais ce dernier a emprunté le chemin des écoliers …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

berger de Guchan dans les Pyrénées

Une petite sortie au dessus des granges de Grascouéou, formidable panorama sur Saint-Lary et la vallée d’Aure, qui plus est, aisément accessible, permet de s’apercevoir que la neige est toujours présente à 1600 m. Cette dernière n’arrive cependant pas à cacher les outrages du temps et le manque d’entretien sur certaines des granges dont les toits se crèvent … Navrant …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

grange de grascoueou au dessus de saint-lary Pyrénées

J’ai l’habitude de voir le soleil se coucher sur l’Aure. Il a bien raison de la choisir tant elle est belle.
Cette-fois-ci, le roi soleil avait sorti le grand jeu et revêtu sa tenue d’apparat ce qui avait empourpré la vallée.

coucher de soleil sur la vallée d'Aure Pyrénées

Coucher sur fond d’Aure

Quelle plus belle façon pour quitter l’année 2014 que de survoler une partie de la chaine pyrénéenne, toute en beauté en ce moment ?
Le choix d’Aurois, dira-t-on …:-)
C’est ce cadeau qui m’a été offert, hier, par François Lagarde, résidant à Meyabat (Aragnouet). Expert pour le conseil national des fédérations aéronautiques (qui regroupe toutes les activités, vol moteur, vol à voile, vol libre, ulm, para, hélicos et ballons), François vole à l’Aéro-Club Léon Morane à Tarbes où il est instructeur avion et élu à la Fédération Française d’Aéronautique pour laquelle il travaille au sein de la commission formation. Nous étions accompagné par Jean-Claude Roussel, habitant Bourisp et ancien président de cette FFA.
C’est donc avec une splendide journée et à bord d’un Socata TB20 que nous avons décollé de l’aéroport de Tarbes, hier après-midi.
Du Montaigu à l’Ossau en passant par l’Arbizon, les bords de la Réserve du Néouvielle (interdite de survol à moins de 1000 m) avec vues sur la frontière espagnole du Taillon au Perdido et bien sûr, survol de notre bien-aimée vallée d’Aure, que de beautés à admirer et à tenter de photographier !
Je dis bien tenter car il fallait éviter les ailes, les ceintures de sécurité, les reflets dans les vitres du cockpit et stabiliser l’objectif malgré les quelques secousses de la carlingue (mais avec un vent du nord, nous avons peu « tabassé » :-).
En 1 heure de temps, je ne savais où donner de l’objectif. Le « pelleteux de nuages » que je suis, étais ravi 🙂
Que de beauté survolées grâce à l’avion, spectaculaire réducteur de distances … Mais voyez plutôt …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

barrage de Cap-de-Long

Cap-de-Long et Estaragne

BONA ANADA 2015 !

 

Première livrée de neige de la saison pour la basse vallée d’Aure. Une poudrerie des plus fines qui donnait au cadre des granges du Val de Camparan, déjà majestueux, une atmosphère féérique baignée de lumières …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

granges du val de camparan en vallée d'Aure Pyrénées

Aure est peu fréquentée en cette saison et pourtant elle brille de mille feux pour vous séduire. Comme si elle voulait, par ses éclats, vous rappeler la variété de ses états. Gardant le souvenir des chaleurs de l’été, elle redoute de se faire enlacer par les bras glacés de l’hiver. Aussi, elle se pare de mille feux pour lui montrer qu’elle n’est pas prête à se donner. Envahie par la brume, baignée de soleil ou rincée de pluie, la farouche vous offre sa plus belle garde-robe et vous laisse contempler ses habits de lumière …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

P1050793

Rétrospective photo de l’automne 2014 en vallée d’Aure et environs, dédiée à une personne très chère qui nous a quitté il y a maintenant un an. De là où elle est, puissent ces images lui donner la nostalgie de sa vallée et un témoignage de sa beauté …

 

Temps subtils où l’hiver n’a pas encore définitivement pris possession des lieux et laisse encore sourdre les nuances automnales tapies sur les sols fauves du val …
Avant que la montagne ne revête son uniforme blanc, elle nous montre l’étendue de sa palette baignée dans une lumière qu’on croyait perdue à tout jamais.

« Et quand même, On se souvient, On se rappelle, De quelque chose, Qu’on pose, près du lit, D’une lumière, Qui brillait la nuit. » GM

Cliquez sur l’image pour obtenir la lumière

Arbizon dans les Pyrénées

Arbizon nimbé de lumière

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha