Google

C’est la période idéale pour monter au Moudang. Sur le chemin, vous rencontrerez les délicates Ramondia et les voraces grassettes guettant, dans les milieux humides, le moustique distrait. Sorti de la forêt, dominant les restes souillés des avalanches de l’hiver, vous pénétrez sur le plateau. Là se blotissent les belles granges sous le regard noir du pic de Lauas. De beaux massifs de rhododendrons auxquels se mêlent les ancolies, encadrent fièrement les divagations ferrugineuses baignées de lumières. La vie jaillit de toutes parts, saluée par le sifflement strident des marmottes. Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir, comme un cadeau du ciel, un résident remarquable des lieux, le gypaète barbu, qui vous accompagnera, peut-être, un bout de chemin.
La nature se donne, sachez la prendre avec respect …

Ce billet est dédié à Pierre Duffour, également remarquable résident des lieux …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

rhododendrons ferrugineux en vallée du Moudang

Succès pour la 4eme édition de la Fête des granges du Moudang, ce mercredi 13 août dans le cadre des Rendez-Vous du Livre d’Aure et de Sobrarbe.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Granges du Moudang en vallée d'Aure dans les Hautes-Pyrénées

Les nuages quittent à regret la vallée pour laisser la place aux invités du Livre d’Aure

Et pourtant, le matin, au moment du départ des randonneurs sur le parking du Pont du Moudang, le soleil n’était pas encore au Rendez-vous… Et pourtant le ciel incertain, nuageux, voire même pluvieux n’a pas découragé une quarantaine de personnes spontanément regroupées pour la montée autour de l’écrivain montagnard Gérard Sarremejane venu avec famille et amis.

Les résidents parmi lesquels M. Fourtine, maire de Tramezaygues (la commune sur laquelle se situent les granges du Moudang), André Mir, 1er adjoint au Maire de Saint-Lary Soulan, Jean Prugent et Pierre Duffour, photojournaliste se sont mobilisés pour accueillir en 4X4 Jean-Paul Rey chroniqueur des années folles du Tour de France, son complice le conteur Marcel Pouyllau, et une délégation du Parc National des Pyrénées, du Conservatoire des espaces naturels autour de Marie Cayré, chargée de mission Environnement à la Mairie de Saint-Lary et au cas particulier de la protection d’une chauve-souris pyrénéenne dont une variété unique a été découverte au Moudang.

A l’arrivée  le soleil était au rendez-vous et l’accueil magique par Marcel Pouyllau aux accents vibrants du chant du  « Joueur de pipeau » a captivé l’auditoire avec des contes bigourdans « à dormir debout » et à rire au milieu des moutons, compagnons de jeu des enfants tout au long de la journée…

Ont suivi une passionnante histoire des granges dans leur environnement naturel par Jean Prugent, les anecdotes savoureuses de Jean Paul Rey et Gérard Sarremejane et l’événement du jour focalisé sur la vie secrète et fragile de cet attachant Oreillard, objet d’investigations savantes avec les résidents des granges. Dépliants, brochures étaient distribuées gratuitement au public, avant un apéritif festif offert au public autour de la fontaine.

Après le pique-nique, par petits groupes, la plupart des randonneurs ravis se sont dirigés vers les sources ferrugineuses de la Reine…en constatant hélas la disparition de la petite vierge tutélaire.

Vers 16h Gérard Sarremejane était sollicité pour d’ultimes dédicaces de ses livres avant le retour de chacun…la tête remplie de souvenirs lumineux et chaleureux.

A noter sur vos tablettes, les dates du 25 et 26 août prochains où aura lieu la Fête de Barroude.

Christiane Abbadie-Clerc
commissaire bénévole des Rendez vous et de la Fête du livre d’Aure et de Sobrarbe.

Petite échappée dans la vallée du Moudang avant les prochaines grandes transhumances des touristes 🙂
L’excursion, très connue, garde toujours un grand charme surtout lorsque les rhododendrons sont en fleurs.
Avant d’arriver aux granges, vous remarquerez l’imposante coulée de neige (et boue) où le passage était fait depuis peu.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Rhododendrons ferrugineux en vallée du Moudang - Pyrénées

Une balade assez longue et peu fréquentée en été (euphémisme) qui offre de beaux points de vue sur la muraille de Barroude (encore !), le lac d’Echampy et la vallée du Moudang.
La montagne de Bataillence est très courue l’hiver par les skieurs de randonnée.

Départ : entrée nord du tunnel de Bielsa. Arrivée : camping du Moudang.

Un conseil : ne vous éloignez pas du chemin dans la montagne de Bédoura …

Le site de Jean Prugent dont une partie est consacrée à la vallée du Moudang vous donnera de bonnes informations sur le lieu.

Localisez la balade sur Geoportail

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha