Google
photo de groupe fête de Barroude 2012

Dans  le cadre des Rendez-Vous du Livre d’Aure et du Sobrarbe placés sous l’égide du Foyer Culturel de la Mairie de St Lary Soulan, avait lieu les 13 et 14 aout 2012, la 2e Fête de Barroude, organisée avec Eric et Rozenn, gardiens du refuge du Parc National des Pyrénées.

Elle commémorait le 60e anniversaire de la 1ere ascension de la Face Est du Gerbats par Jean et Pierre Ravier avec Xavier Defos du Rau;

40 personnes étaient réunies dans une ambiance joyeuse et conviviale à l’apéritif et au festin du refuge le 13 au soir. Après une montée festive pour un petit groupe autour de l’accompagnateur Daniel Guilly,  des familles, des amis de la Revue Pyrénées, deux gardes du Parc, deux secouristes CRS entouraient  trois générations de grimpeurs, les ainés Jean et Pierre Ravier, ‘ les enfants du Néouvielle’ : Pascal Ravier, Vincent Defos du Rau, Olivier Delord et Sylvie, Christine, Francois,  auteurs de Encore un pas (Cairn) et Claire Benoit auteur de  Secouristes en montagne dans les Hautes-Pyrénées (Atlantica), grand prix et 1er Prix du jury du Livre d’Aure 2012.

Les jumeaux Jean et Pierre Ravier dont l’ouvrage  ’60 ans de Pyrénéisme’ (Pin à Crochet) avait reçu le Trophée du Patou d’Aure en 2010, ont commenté trois grands panneaux photographique restituant les clichés de leurs ascensions de la Muraille.

Des lectures ont suivi, clôturées par la prosopopée de la Muraille de Barroude par Thérèse Kadded fervente adepte de Russell et des jumeaux, et par Gérard Raynaud qui représentait avec Romain Bourbon la revue Pyrénées, ponctuées par des anecdotes, et des chants, avec l’animation complice de Christiane Abbadie Clerc et André Molinier, fidèle et passionné photographe ‘officiel’ de l’évènement.
Le 14 au matin, la météo était au beau fixe pour célébrer l’escalade anniversaire du majestueux Gerbats au profil d’aigle ou de château Cathare pour les enfants Ravier; deux lunettes installées par les gardes du Parc permettaient de suivre la progression des grimpeurs avec les commentaires de Jean et Pierre.

Partis à 9h, ils étaient tous les cinq  Pascal et Vincent en tête de cordée, Olivier, Sylvie et François en second, un peu avant midi sur la crête, salués par une formidable clameur partagée et de grands gestes qui ont résonné sur la muraille.

Bonheur absolu!

Daniel Guilly qui devait redescendre avec certains participants enthousiastes, a entonné alors, avec ses plus beaux accents,  ‘sous le soleil des belles Pyrénées’  tandis que les héros du jour, redescendant par le Pic de la Gela et Chermentas étaient attendus pour une ultime ovation au refuge sur l’air de « la Vie en rose » interprétée par Claire Benoit!

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

photo de groupe fête de Barroude 2012

Texte et photos Christiane Abbadie-Clerc (hormis celle-ci)


Maynat de Moulor

5 Réponses to “Fête de Barroude 2012”

  1. Olivier Delord dit :

    Merci Christiane pour cette si belle organisation et pour ces moments si émouvants de partage!
    Une petite précision: ce n’est pas la face Nord mais la face Est du Gerbats.

  2. admin dit :

    C’est corrigé, merci.

  3. RAVIER dit :

    Christiane, vraiment un super moment, ému d’avoir gravi cette face Est avec Vincent 60 après son père Xavier, Jean et Pierre. Si on prend la liste des premières de Jean et Pierre, on doit fêter des anniversaires, on a du boulot… Chapeau à Eric et Rozenn pour leur accueil leur enthousiasme, leur convivialité. On reviendra pour grimper ensemble.
    Merci pout tout.
    Pascal

  4. gérard Raynaud dit :

    deux journées exceptionnelles, de l’avis de tous. grand merci à ceux et celles qui ont permis cette réussite.

    il se peut que les légendes des photos ne s’affichent pas en mode diaporama. Dans ce cas, pour les voir il faut passer en mode lecture vue par vue; les légendes sont en haut à droite de l’écran.

    salut à tous

  5. Daniel Guilly dit :

    Bonjour à tous,

    Voilà bien des moments que je n’aurais rater pour rien au monde. Se retrouver à nouveau à Baroude avec le sentiment de se connaitre un peu mieux. Et puis, toucher ces roches du pied de la voie et repartir avec une boule au ventre de ne pouvoir vous y accompagner. Le refuge de Baroude est un havre où il fait bon ressentir la simplicité d’être ensemble. La muraille nous attend pour une nouvelle ascension que j’espère, cette fois pouvoir partager. A tous un grand merci pour tous ces merveilleux instants.

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha