Google

Petite marche nordique en bois de Soula au dessus du Val de Grailhen. De belles échappées vers les cimes de la vallée d’Aure, enneigées. Une atmosphère particulière en forêt avec une saison qui hésite à passer le relais et une blanche, dans tous ses états …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

balade Grailhen vallée d'Aure Pyrénées

Même si la luminosité n’était pas toujours au rendez-vous, ces paysages vert tendre piqués de blanc qui s’offrent au regard des cimes encore enneigées, sont du plus bel effet …
Que ce soit en automne ou au printemps, les merisiers donnent une touche très esthétique à la vallée. Les valléens et les vacanciers, bien avisés, pourront en profiter …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

villages de la vallée d'Aure au printemps Pyrénées

 

Une petite sortie au dessus des granges de Grascouéou, formidable panorama sur Saint-Lary et la vallée d’Aure, qui plus est, aisément accessible, permet de s’apercevoir que la neige est toujours présente à 1600 m. Cette dernière n’arrive cependant pas à cacher les outrages du temps et le manque d’entretien sur certaines des granges dont les toits se crèvent … Navrant …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

grange de grascoueou au dessus de saint-lary Pyrénées

On se dit qu’on a déjà pris toutes ces vues, à toutes les heures, sous tous les angles, en toutes saisons. Puis, soudain, on tombe sous le charme d’une lumière qui glisse furtive sur les crêtes et on a envie de la fixer avant qu’elle ne disparaisse. C’était le cas ce matin avec ces teintes particulièrement orangées qui n’ont pas été retouchées. Magie de l’instant qui s’échappe. Beauté et fragilité de la lumière qui caresse avec délicatesse et fait frissonner d’aise les pics de la vallée. Instant où même les athées on envie de communier …

 

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

lever de soleil sur les crêtes de Saint-Lary vers Espiaube

Philippe Villette

La lumière est la grande alliée du photographe amateur. Furtive, elle magnifie les paysages et leur donne parfois une aura, qu’en temps normal, ils n’ont pas. Il faut juste prendre le temps de saisir la caresse prodiguée ou la menace proférée …

Cliquez sur l’image pour déclencher l’afflux de lumière

Nuages sur la vallée d'Aure - Pyrénées

Philippe Villette

En attendant le soleil en vallée d’Aure …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

Pla d'Adet depuis les hauts d'Azet vallée d'Aure Pyrénées

Pla d’Adet depuis les hauts d’Azet

 

Dans le cadre des Rendez-vous du livre d’Aure et de Sobrarbe, un café littéraire aura lieu le 23 février 2012 à 18h, salle des conférences de la mairie à Saint-Lary-Soulan (65).

L’invitée sera Claire Benoit, auteure de « Secouristes en montagne dans les Hautes-Pyrénées« , un livre réalisé à la suite d’entretiens avec les sauveteurs du PGHM de Pierrefitte-Nestalas.

Présentation de l’éditeur : « Parmi les secouristes, des enfants du pays qui ont grandi à l’abri du Balaïtous, du Vignemale, du Cirque de Gavarnie, et sont devenus des alpinistes d’un niveau exceptionnel et de grands professionnels du secours.

Les secouristes et les équipages d’hélicoptère se racontent. Ils parlent avec conviction, respect et pudeur de ce choix de vie et des secours. Ils sont impressionnants de vérité et d’honnêteté.
La passion qu’ils ont pour leur métier et la montagne ne connaît pas de limites, malgré une vie jalonnée de secours difficiles, d’accidents, et la disparition des leurs en mission.
Toutes ces épreuves, ils les traversent avec force, en puisant leur énergie dans ce lien unique qui unit les montagnards et les compagnons de cordée, nourris de cette solidarité et d’une amitié sans faille.
Claire Benoit nous parle aussi de la vie de cette unité, et de celle des familles, rythmée par l’entraînement, les secours, les joies, les drames et les peines.
 »

« Ils sont des « héros modernes » : mettre sa vie au service de l’autre, c’est un choix de vie ».

Ciel aurois un 22 décembre de l’an 2011. Rose aux joues et écharpe de laine.

Bon, le rose jure avec l’orange …pas bien …:-)

Ciel hivernal au dessus de Saint-Lary-Pyrénées

Pic d'Aret et de Tramezaigues au petit matin - vallée d'Aure- Pyrénées

Le directeur du parc National des Pyrénées, Gilles Perron, présentant la charte du parc à Saint-Lary

Gilles Perron, Directeur du Parc National des Pyrénées présente la Charte

Jeudi 3 novembre, les dirigeants du Parc National des Pyrénées présentaient à la trentaine de personnes réunies en mairie de Saint-Lary, la charte du Parc ainsi que la méthodologie suivie pour l’élaborer. Pour le Parc, cette réunion en vallée d’Aure sera suivie de 5 autres  durant le mois de novembre.

Initiée par la loi du 14 avril 2006 réformant la politique nationale des parcs nationaux, cette charte a nécessité 2 ans de travail et plus de 150 réunions. Elle a été adoptée à l’unanimité par le conseil d’administration du Parc le 30 septembre 2011. Ce document de près de 200 pages regroupe six thématiques, une vingtaine d’objectifs pour la zone coeur et 33 propositions d’orientation pour la zone d’adhésion.

La charte contient, pour les 15 années à venir, la règlementation pour la zone coeur et les dispositions contractuelles de la zone optimale d’adhésion que les 86 communes des 6 vallées concernées seront libres d’accepter ou non et de façon individualisée.

« Elle a pour objectif principal de donner un cadre, une ambition partagée et surtout une cohérence globale aux politiques locales de protection, d’aménagement et de développement durable, au bénéfice des sites naturels ou à fort intérêt paysager, des activités agricoles, de la diversification touristique, de la gestion de l’habitat, etc. Pour cela, elle établit des orientations générales et des objectifs. Elle détermine les mesures à prendre dans la perspective d’atteindre les objectifs. »

Il n’était bien sûr pas question, pour les intervenants de détailler l’ensemble du document mais plutôt de présenter l’esprit du texte, la méthodologie suivie ainsi qu’un mode de lecture de la charte.

Concernant ce premier point, il est rappelé que la charte est avant tout un outil de territoire que les parties prenantes doivent s’approprier et qui peut constituer un effet de levier sur le plan financier.

Le document sera adressé à tous les acteurs du territoire concernés afin qu’ils y apportent éventuellement des modifications et fasse part de leur retour. Une réunion avec les référents dans les collectivités est d’ailleurs programmée pour le 22 novembre 2011.

Une enquête publique sera lancée qui devrait se dérouler du 23 janvier au 23 février 2012.

Après les retours des communautés locales et les remontées de l’enquête publique, le conseil d’administration du Parc devra délibérer sur le projet de charte post enquête publique. Le document sera ensuite transmis au ministère de l’Écologie en mai 2012 avant de passer en Conseil d’État pour approbation. Les communes seront sollicitées par le préfet  pour adhésion au cours du 1er semestre 2013.

Un document synthétique présentant la Charte sera déposé à la Maison du Parc à Saint-Lary dans les prochains jours.

Pour en savoir plus, consultez le site du Parc National des Pyrénées (Territoires de vie/ Charte de territoire)

Dans chaque mairie, consultez le référent Charte ou le maire de la commune

Vous pouvez également, télécharger le texte de la Charte, le Plan du Parc, l’évaluation environnementale de la Charte et adresser vos remarques directement au Parc

Magiques éclaircies qui ne laissent entrevoir que leur parti-pris …

éclaircie sur le Pla d'Adet - Saint-Lary

Salut les Globos !

Global Mag d’Arte, par le biais de son chroniqueur Réza, a été se mettre au vert dans les Pyrénées.

Lire la suite »

Petite balade en vallée d’Aure au départ de Guchan vers les granges de Camparan.

Certaines photos ont été reprises sur le site de Geo Magazine

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha