Google

Lac d’Aumar, Gourg de Rabas, Lac Nère, Lac d’Estagnol … autant de joyaux qui composent la parure de Madaméte. Comment s’étonner, alors, de voir le Néouvielle lorgner tant de trésors ?

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

néouvielle se reflétant  dans le gourg de Rabas

Un amour de gourg

L’automne, imperceptiblement, s’installe en haute vallée d’Aure.Profitant d’une séance photo sur le lac d’Aubert, j’ai pris quelques clichés glanés ci-et-là dans le Néouvielle, aux environs d’Aumar, d’Orédon et de Cap-de-Long.

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

myrtille rousse à Aubert néouvielle Pyrénées

Adieu flamboyant au soleil

Pas si vieilles que ça les neiges du Néouvielle. Juste celles de cette saison. Elles donnent l’occasion aux vacanciers de juillet de contempler des paysages habituellement vus au printemps.
Par cette vision, on remonte le temps en imaginant le glacier aujourd’hui disparu et dont les lacs, qui ont recueilli leurs restes, sont les derniers témoins*.

Avouez qu’ainsi habillé, le Néouvielle  granité a de la gueule avec ses arêtes gratinées …

Massif du Néouvielle sous la neige d'été dans les Pyrénées

Pic du Néouvielle et Monpelat

Philippe Villette

* « Aumar m’a tuer » a-t-on pu lire, à l’époque, dans la presse spécialisée 🙂

Après de nombreux jours pluvieux et froids, le printemps s’était invité, lundi 3 juin, sur Peyres Aubes et les hauts d’Azet. Heureux contraste entre les prés vert-tendres et les cimes encore immaculées …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

azet en vallée d'Aure dans les hautes-Pyrénées

Le village d’Azet dans son écrin

Philippe Villette

En vallée d’Aure, pVallée d'Aure : Néouvielle et ses névés avec en premier plan des rhododendronsetite balade entre le lac d’Aumar et le col d’Estoudou puis descente sur Orédon. Une sortie qui permet de voir en ce moment les superbes massifs de rhododendrons ferrugineux en fleurs. Le contraste entre les blancs névés du Néouvielle et les roses profonds des rhododendrons est du plus bel effet.

Lire la suite »

En ce 27 août 2010, les coureurs du « Grand Raid des Pyrénées » ont-ils vu le vibrant hommage que leur rendaient, ce matin-là, les nuages de la vallée ? Pas sûr …

Cliquez sur l’image pour déclencher le diaporama

ciel de raid

Photos prises du Soum de Terre Nère (col de Portet).



Si les raiders avaient levé les yeux au ciel, peut-être se seraient-ils affranchis des dures lois de la gravité.

« Les Pyrénées peuvent donner aux anges la nostalgie de la terre » disait Henry Russel.  Le ciel d’Aure, quant à lui, appelle leur bruissement d’ailes au Levant.

Homme aux semelles de plomb, gagne en légèreté et rejoins-les.

A propos de l’auteur

Les photos de la rubrique "Pyrénées d'aujourd'hui" ainsi que les textes sont placés sous licence "Creative Commons by-nc-sa/2.0" Mentions légales & contact Suffusion WordPress theme by Sayontan Sinha